Luc Guay, « Les impacts des TIC sur l’enseignement de l’histoire : du manuel imprimé au manuel électronique », dans Canadian Diversité Canadienne, vol. 7, 2009 [version déc. 2008].

1. L’auteur dresse l’histoire récente (1990-2008) de l’évolution de la « consommation » technologique dans notre société. Il constate que trois catégories de consommateurs se distinguent : (1) les « enthousiastes », toujours à l’affût de nouveautés, (2) les « résistants », qui suspectent l’intrusion toujours plus grande de la technologie dans nos vies et, au milieu de ceux-là, (3) les « indécis », qui voient un potentiel dans la technologie nouvelle, mais qui attendent souvent qu’on les accompagne dans la connaissances de ces nouvelles opportunités. Pendant ce temps, toute une génération est née alors que le développement technologique était bien avancé; les gens de cette génération sont qualifiés de « natifs du numérique » ou digital natives.

2. La génération née après 1990, plutôt que d’être bousculée par l’arrivée de nouveaux gadgets technologique, y voit plutôt un attrait. L’auteur suggère qu’à l’inverse de la génération précédente, cette génération est bousculée par certains moyens d’enseignements qu’elle juge archaïques.

3. À la différence des manuels qui présentent l’information de façon séquentielle, la technologie tend plutôt à organiser l’information de façon globale, sans ordre linéaire. Cette génération doit donc s’adapter aux techniques qu’elle juge étrangère plutôt qu’à la technologie, qui lui parait plus normale.

4. « Pour être efficace, l’enseignant doit favoriser le développement de trois habiletés intellectuelles incontournables, à savoir : (1) traquer les informations, (2) les traiter et (3) partager les nouvelles connaissances ».

5. Le défi n’est plus de trouver l’information, mais bien de trouver la bonne information. Devant l’abondance de l’information en ligne, il faut que les étudiants apprennent à trier le bon grain de l’ivraie en critiquant les sources d’information.

6. Il ne s’agit pas de décider si l’on choisi d’adopter le manuel électronique – ou toute autre source d’information numérique – mais bien d’adopter un mode de fonctionnement qui se généralisera et envisager comment l’utiliser à son plein potentiel.


Télécharger l’article au format PDF [lien].

En complément, une vidéo qui illustre le fossé qui sépare d’une part la vie quotidienne des élèves et de la société en général et, d’autre part, l’école. La vidéo a été réalisée par Récitdp.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :