Les temps en histoire

Le temps peut être divisé de plusieurs façons, selon la perspective adoptée et le problème posé. L’histoire étant, comme l’a dit Jacques Le Goff, un « système d’explication des réalités sociales par le temps » (PFEQ, chap. 7, p. 1), il est évidemment important de comprendre ces divers modes de représentation du temps qui teintent notre regard sur le monde.

On distinguera d’une part 1) le temps quantitatif et, d’autre part, 2) le temps qualitatif.

1) Le temps quantitatif est divisé selon des conventions qui ne varient jamais, qui sont totalement dégagées de l’Homme qui, on le sait, est la mesure de toute chose. À l’intérieur de cette catégorie, on distinguera i) le temps linéaire et ii) le temps cyclique.

i) Le temps linéaire est celui qui ne revient jamais, celui qui nous permet de dater précisément les événements historiques, mais aussi d’en calculer la durée objective. Ce sont les millénaires, les siècles, les années, etc.

ii) Le temps cyclique, lui, forme une boucle qui se répète selon des intervalles plus ou moins grands. Ce sont les saisons, les mois, les cycles lunaires, les jours de la semaine, l’alternance jour/nuit, le calendrier maya, etc. Dans le temps cyclique, il n’y a pas de réelle antériorité et postérité, puisque chacun des éléments constitutifs du cycle est appelé à se répéter. Ainsi, on ne peut pas dire que l’été suit ou précède l’hiver, puisqu’il y eut des étés avant et qu’il y en aura après.

2) Le temps qualitatif est celui qui sert à mesurer les durées relatives selon le sujet abordé et selon la personne qui vit ou observe l’événement. On distinguera, par exemple, le temps géologique, le temps politique, le temps économique, le temps social, le temps psychologique, etc.

Concept de temps

Ainsi, les outils qui servent à mesurer le temps sont nombreux pour représenter les temps à l’intérieur desquels les événements se passent : montre, horloge, calendrier, ligne du temps, agenda, rotation de la Terre, révolution de la Terre, atome de césium 133, etc.

Fernand Braudel, dans l’introduction de sa célèbre thèse La Méditerranée et le monde méditerranéen à l’époque de Philippe II, distinguera trois types de temps, une idée qu’il développera dans de nombreux articles :

« Tout travail historique décompose le temps révolu, choisit entre ses réalités chronologiques, selon des préférences et exclusives plus ou moins conscientes. L’histoire traditionnelle attentive au temps bref, à l’individu, à l’événement, nous a depuis longtemps habitués à son récit précipité, dramatique, de souffle court.

La nouvelle histoire économique et sociale met au premier plan de sa recherche l’oscillation cyclique et elle mise sur sa durée: elle s’est prise au mirage, à la réalité aussi des montées et descentes cycliques des prix. Il y a ainsi, aujourd’hui, à côté du récit (ou du « récitatif » traditionnel), un récitatif de la conjoncture qui met en cause le passé par larges tranches : dizaines, vingtaines ou cinquantaines d’années.

Bien au-delà de ce second récitatif se situe une his­toire de souffle plus soutenu encore, d’ampleur séculaire cette fois: l’histoire de longue, même de très longue durée. La formule, bonne ou mauvaise, m’est devenue familière pour désigner l’inverse de ce que François Simiand, l’un des premiers après Paul Lacombe, aura baptisé histoire événementielle. Peu importent ces formules; en tout cas c’est de l’une à l’autre, d’un pôle à l’autre du temps, de l’instantané à la longue durée que se situera notre discussion. » (BRAUDEL, p. 44)

C’est donc dire qu’à certains égards, nous traversons l’histoire, mais qu’elle aussi nous traverse.

Bibliographie :

  • BRAUDEL, Fernand, Écrits sur l’histoire, Paris, Flammarion, 1985.
  • POMIAN, Krzysztof, L’ordre du temps, Paris, Gallimard, 1984.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :